5 bonnes nouvelles à impact positif

Découvrez les pépites que nous avons découvertes pour vous !

[Série mensuelle] Nous lançons une nouvelle série mensuelle qui nous tient à coeur chez Make It Brain : vous proposer une sélection de 5 initiatives à impact positif repérées par l’équipe. En lien avec notre raison d’être, “placer l’Homme et la nature au coeur des projets”, l’objectif est de vous montrer que notre monde évolue localement et positivement. Tout cela grâce à des idées innovantes, des prises de décisions ambitieuses et des engagements responsables.
Un article 100% positif, 100% durable et 100% à partager ! 

Nous commençons cette série par les 5 bonnes nouvelles pour la planète repérées durant l’été.

L’aéroport de San Francisco bannit les bouteilles d’eau en plastique.

Une première mondiale pour un aéroport et une excellente bonne nouvelle ! En effet, l’interdiction pour tous les restaurants, distributeurs automatiques et magasins de l’aéroport contribue à supprimer 4 millions de bouteilles d’eau en plastique par an, soit plus de 10.000 par jour. Cette interdiction a lieu depuis le 20 août et s’intègre dans un plan “zéro déchet” initié depuis 2016. Pour offrir de l’eau aux voyageurs, une centaine de fontaine à eau ont été installées et les bouteilles pourront toujours être vendues si elles sont en verre ou en aluminium recyclé. Une décision radicale qui, nous l’espérons, donnera des idées à d’autres aéroports dans le monde.

Source : Conso Global – 12 août 2019

L’Autriche devient le premier pays de l’UE à interdire le glyphosate.

Au nom du principe de précaution, l’Autriche a voté début juillet l’interdiction de cet herbicide controversé. S’il est possible que la loi soit recalée par les instances européennes, on trouve toutefois qu’il s’agit d’un symbole fort à suivre. Pour rappel, le glyphosate est classé “cancérigène probable” depuis 2015 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le contexte actuel est plutôt compliqué et peu encourageant : “après deux ans de débats particulièrement houleux, fin 2017, les Etats membres de l’Union Européenne (UE) ont renouvelé pour 5 ans la licence du glyphosate.” Le glyphosate est utilisé pour préparer les sols avant les cultures, notamment de céréales. L’agriculture biologique représente 24% de la surface agricole de ce pays, contre 7% en France. 

Source : Libération.fr – 3 juillet 2019 

Des designers brésiliens inventent un “cuir” vegan à base de feuilles.

Il faudra bientôt trouver un autre nom au “cuir” végétal ! L’entreprise Furf a passé cinq années à concevoir une nouvelle matière baptisée “Outono”, automne en portugais. Elle est composée des feuilles de colocasia, une plante des régions tropicales. Les avantages du “cuir” végétal sont sa faible empreinte carbone, puisque qu’il ne nécessite pas d’animaux, et son processus de fabrication car il est compensé par des plantations durables et raisonnées. Chez Make It Brain, nous trouvons l’alternative inspirante puisqu’elle réussit à lier le beau à l’utile. Toutefois, pour éviter un transport transatlantique (et donc une annulation des bénéfices initiaux), il faudrait l’adapter au climat européen et trouver la plante locale qui pourrait convenir au même usage.

Source : L’Usine Nouvelle – 7 juillet 2019

Zoom sur le retour de la consigne !

C’est une tendance générale, la consigne des bouteilles en verre commence à revenir. Bonne nouvelle pour diminuer les déchets et la consommation d’énergie et de ressources liée à leur recyclage. En effet, si 90% du verre est recyclé en France, il faut le chauffer à 1500°C pour le fondre et créer une nouvelle bouteille. Un gâchis d’énergie quand on sait que l’on pourrait réutiliser une bouteille une cinquantaine de fois ! Si le retour à la consigne se fait aujourd’hui de manière locale, les tests sont plutôt concluants. Effectuée dans des conditions optimales (en terme de logistique de transport et de nettoyage), la consigne du verre offre une alternative positive et durable. Il ne reste plus qu’à (re)créer de nouveaux usages et comportements pour rendre son utilisation par le consommateur fluide et évidente. 

Source : L’info Durable – 13 juillet 2019

Une ferme urbaine de 14.000 m², la plus grande d’Europe, ouvrira à Paris en 2020.

L’information est annoncée cet été mais ne verra le jour qu’au printemps 2020. Le Parc des Expositions de Paris accueillera sur son toit légumes et fruits cultivés sans pesticides, soit une tonne de production par jour ! Une production locale et bio qui sera vendue aux Parisiens du sud ouest de la ville. Des visites pédagogiques sont également prévues pour expliquer la technique de l’agriculture « verticale aéroponique » utilisée dans ce projet. Même si l’agriculture urbaine ne permet de subvenir qu’aux besoins alimentaires de fruits et de légumes, nous sommes convaincus qu’elle doit devenir un bon complément à l’agriculture céréalière de plein champ. Quoi de mieux qu’une ville végétalisée qui offre en plus une production locale ? 

Source : Le Monde – 13 août 2019