5 bonnes nouvelles à impact positif – Septembre

Découvrez les pépites que nous avons découvertes pour vous !

[Série mensuelle] La suite de la série “bonnes nouvelles” continue ! Voici notre sélection des 5 bonnes nouvelles du mois de septembre ! L’objectif est de vous montrer que notre monde évolue localement et positivement. Tout cela grâce à des idées innovantes, des prises de décisions ambitieuses et des engagements responsables. Un article 100% positif, 100% durable et 100% à partager ! 

 

C’est voté : la destruction des invendus non-alimentaires va être interdite en France.

Mercredi 26 septembre, le Sénat a voté une loi interdisant l’élimination des invendus non alimentaires, c’est-à-dire les produits d’hygiène et de beauté, textiles et chaussures, produits électroménagers… Concrètement cela veut dire que le réemploi (dont le don), la réutilisation ou le recyclage seront obligatoires pour ces produits. Une bonne manière de responsabiliser les fabricants et revendeurs à ne pas produire et vendre trop. Espérons que cela incite l’Europe à légiférer sur ce sujet très prochainement pour démultiplier l’impact. 

Source : L’infoDurable – 26 septembre 2019

 

Jeff Bezos veut aligner Amazon avec l’accord de Paris et devenir un exemple à suivre. 

On pourrait rester sceptique face aux déclarations du géant mondial du e-commerce, mais cette fois-ci on est optimiste. Son fondateur et dirigeant Jeff Bezos avance en effet des objectifs ambitieux. Impossible donc pour lui de reculer quand il se veut être un exemple pour les autres. Pour atteindre la neutralité carbone en 2040, Amazon s’engage notamment à utiliser 100 000 camionnettes électriques et à atteindre 100% d’énergies renouvelables en 2030. En parallèle, Jeff Bezos a indiqué vouloir compenser son activité en investissant 100 millions de dollars dans la “restauration et la protection des forêts, des zones humides et des tourbières en partenariat avec l’ONG américaine The Nature Conservancy“. 

Source : Novethic – 20 septembre 2019

 

Le premier MOOC gratuit pour initier une démarche zéro déchet.

Une formation en ligne pour entrer dans la culture zéro déchet, zéro gaspillage, est désormais disponible pour tous ! Une formation hybride mêlant cours en ligne et rencontres au niveau local, initiée par l’Université des Colibris et en partenariat avec l’association Zero Waste France. Une initiative remarquable quand on sait qu’un français jette en moyenne 570 kg de déchets par an. Les inscriptions sont possibles jusqu’au 30 novembre 😉

Source et inscription : Les Colibris – 12 septembre 2019

 

Comment les start-up changent l’industrie alimentaire. 

Quand une application utilisée par 8,5 millions d’utilisateurs fait bouger un géant de l’industrie agroalimentaire, on se dit que l’on est sur la bonne voie ! Le consommateur a le pouvoir de faire changer les choses. En effet, Intermarché a décidé de modifier les recettes de 900 produits pour améliorer leur score sur l’application Yuka, une application mobile qui scanne vos produits alimentaires pour en connaître l’impact sur votre santé. L’objectif est notamment de supprimer les additifs comme le dioxyde de titane ou le glutamate. Yuka et les applications sur le même principe permettent ainsi de redonner du pouvoir aux consommateurs en leur offrant une transparence et de l’information honnête. Nous espérons que d’autres grandes enseignes vont s’inscrire dans la même démarche. 

Source : Les Horizons – 18 septembre 2019

 

Fonds pour le réemploi solidaire : le sénat vote à l’unanimité la mesure sociale du projet de loi économie circulaire.

 C’est un signe positif pour le réemploi et le secteur de l’insertion (ressourceries, recycleries, structures Emmaüs…). La mesure devrait permettre de créer jusqu’à 70 000 emplois à l’horizon 2030, des emplois de personnes en insertion. Le réemploi permet d’allonger la durée de vie des produits et d’éviter un grand nombre de déchets. Emmaüs France se félicite de la décision “C’est aussi une opportunité formidable pour les entreprises contributrices de participer au développement d’initiatives d’intérêt général combinant transition écologique, citoyenneté et justice sociale sur les territoires”. 

Source : Emmaüs France – 27 septembre 2019 

Envie d’autres bonnes nouvelles ? Retrouvez celles de l’été par ici !